# A B C Č D E F G H I J K L M N O P Q R Ř S Š T U V W X Y Z Ž

Přeskočit na navigaci

Iam - Mars Contre Attaque - text písně

Texty písní » Iam - Mars Contre Attaque

Iam - stát se fanouškem

Mars contre attaque

De la ville la plus pauvre de France je ne peux
Contenir ma colère alors que le Paris éclaire ses feux
Dans la confusion se pose une question
Qui multiplie les éventualités d'agression
De la part de nos troupes consulte la liste
Repère les coupables
Souligne les en piste
Ici le premier bizness c'est le shit
Normal quand on porte sur le dos 24 milliards de déficit
L'informeur dans les cages aux étages
Un mirage, une plage contre 50% de chômage
Le dernier recensement révèle
En France, Marseille est la seule ville où la population baisse
Des jeunes gens nous reproche en face
De parler trop souvent de la planète Mars
Je leur explique opposément quelle est la situation
Que c'est une mission commandée par ma faction
On slalome entre seringues et douilles
La mort est à l'oeuvre et tout le pays semble s'en battre les couilles
On cache on bloque on dissimule les délits
Pour ne pas trop affoler le peuple qui les élits
Et je place un swich entre délutée
Sous le soleil la misère n'est pas plus facile à supporter
J'ai l'aimant tu entends, médisant, je défends, existant
Et descend de la porte de l'Orient

Mars Contre Attaque

De la ville de lumière le cerbère brise ses chaînes
Et tendez l'oreille quand commence le monologue de Shurik'N
Jalousie, jalousie la France en est remplie
On envie le soleil, la chaleur, le mode de vie
D'une cité que l'on renie et que l'on critique
Que l'on mène souvent au peloton d'exécution médiatique
Tactique sournoise qui consiste
À ne faire voir d'ici que le côté négatif
Et sur le plan sportif, le sport le plus populaire
Est dominé par l'équipe aux plus fouguex supporters
Les commentateurs en rage
Mais r-ah quel dommage
Crochet à droite et boum un caramel au fond des cages
Niveau loisirs c'est encore pire, en plein délire
C'est l'ennui total pour des jeunes qui pourtant ne désirent
Que ne trouver d'autre chose à faire pendant la semaine
Que de se tourner les pouces ou de zoner à la plaine
Fini de pleurer faudrait se réveiller
Nous prendrons les moyens que vous refusez de nous donner
Vous prendrez notre apogée en plein visage comme une claque
Français voilez vous la face

Mars Contre Attaque

Le temps du provençal rigolo est révolu
Même tant de dévolue admirateur de rénue
Marius Panis monsieur blanc et Onscarte
Vite t'envoie une tarte pendant la partie de carte
Dans ce jeux adulé des légures
" Je suis l'as de trèfle qui pique ta figure "
À cause de l'accent on nous croyaient incultes et naïfs
Pendant qu'aux 4 coins de France on niquaient les bénéfices
On nous prenait pour des paysans, ces types qui se pètent le cul
Après couraient comme des putes en flux
Des années, la rumeur a forcé
Pour devenir la ville où il fait bon se faire agresser
La jeunesse dialogue le pouvoir n'entend pas
Plus de la moitié termine l'aiguille dans le bras
Fin du sport les mecs ils demandent
Puis ferment les gymnases et les surveillent comme une banque
Je pète un plomb quelle est la solution
Parce que les cons font n'importe quoi avec les subventions
Nos familles triment pour les impôts
Les projets de petites envergure tous au pipeau
Cet argent finance, cet argent construit
Le 16ième et tous les cons de monuments de Paris
Pour le bonheur des appareils photos des Japonais
Cela dit entre nous j'en ai strictement rien à carré
Et je pars pauvre la tête haute
Mon objectif, toucher par mon verbe, ma voix et mes notes
Tu ne pourras jamais comprendre ce texte
En isolant les mots de leur contexte
Dans ce scud partirai par le meilleur des discobol
Sur les autorité en métropole
L'histoire de forcé donne un sens à notre mise à sac

Mars Contre Attaque

L'accent, l'accent quoi qu'est qu'il a notre accent
C'est la seule chose qui vous ai marqués pourtant
Beaucoup de choses changent certains font ce qu'ils peuvent
Mais difficile de réussir quand les obstacles pleuvent
Résultat des courses obligé de bouger
De quitter le pays par manque de débouchés
Plus haut on jubile devant la réaction
Des gens vaincus par la centralisation
Quelle déception pendant des années bosser très dur
S'apercevoir en fin d'étude qu'il faut changer de mur
Pas de travail pas de loisir et c'est gagné
Peu de persévérance et c'est l'exode assuré
Certains ont voulu persévérer bien mieux qu'avant
Mais la mairie ne les a pas aidés pour autant
J'y suis né, j'y ai grandi c'est pour y rester
Tu veux m'en virer fait moi plaisir et vient essayer
Laisse tomber tu perds ton temps tu le sais d'avance
Avec les salutations de la première ville de France
Fondé par des immigrés, et là, pas de chance
Voilà pourquoi certains discours ont un goût rance
Mettez vous bien dans la tête et ce à jamais qu'ici on est Marseillais
Bien avant d'être Français
93 l'art martien commence et c'est le crack
Pour vous j'ai une mauvaise nouvelle

Mars Contre Attaque

Au coeur de la cité interdite

Přidal: Z U P A dne 08. 02. 2005 v 15:03.
Počet zobrazení: 146 (0).

» Zobrazit všechny texty od Iam

» Zobrazit všechny texty od Z U P A

Videoklip

Iam - nejžádanější texty

Petit Frere
Iam (658x)
Faits Divers
Iam (461x)
Chez Le Mac
Iam (357x)
Attentat
Iam (337x)
Dangereux
Iam (314x)
Des Sous
Iam (313x)

Nejžádanější texty uživatele Z U P A

Pravda Bolí (feat.p13)
Kontrafakt (3518x)
Malá žužu
Horkýže Slíže (3397x)
Mockingbird
Eminem (2981x)
E.r.a.
Kontrafakt (2808x)
Flower
Moby (2598x)
No Woman No Cry
Bob Marley (2551x)
Brďokoky
Horkýže Slíže (2283x)
Gangsta's Paradise
Coolio (2162x)
Jižák
Psh (2138x)

POKECÁME?

Lituji, ale pokec na Ujdeto funguje pouze se zapnutým javascriptem.

MUJTYP.CZ

Hlavní navigace

65 návštěvníků online, 28x BAN - © 2001-2020 Wulbo s.r.o. - info@ujdeto.cz (čeština | deutsch | english) [zpětné odkazy] | [tvorba www]